Les colonies (illégales) et les colons (violents)


Cette video se passe à Hebron (la voiture qui se prend des cailloux est de TIPH, Temporary International Presence in Hebron) un mouvement pacifique d'observation international. La scène se situe au centre ville d'Hebron. Les colons que vous voyez sur une route lancer des pierres, sont sur LEUR route. Bien qu'au centre ville, cette route est interdite aux Palestiniens. C'est la route qui mène au tombeau des patriarches (tombeau d'Abraham/Ibrahim). Les maisons palestiniennes voisines en prennent pour leur grade à chaque fois. Nous on lance des cailloux dans l'eau en rentrant de l'école, eux, leur loisir, c'est ça. Vous voyez qu'il existe une certaine complicité entre les colons et l'armée. Source : B'Tselem




Cette video se passe aussi à Hebron... Tous les jours les enfants vont à l'école accompagnés par des observateurs internationaux. Tous les jours l'armée est là et tous les jours les jeunes colons israéliens s'amusent, harcèlent, jettent des pierres. Vous remarquerez que les Palestiniens ne se rebellent pas. S'ils le font, ils se font arrêter.

Qui sont les terroristes ? 




Voici un adorable colon en pleine prise de connaissance avec un observateur international. Vous remarquerez qu'il est charmant, courtois et accueillant. Cela se passe, bien sûr, à Hebron. 




Voici un bon reportage qui montre la grande hypocrisie du système : des colonies illégales et menacées d'expulsion (pour faire bonne figure) mais à qui on fournit eau, electricité et protection de l'armée (pour qu'ils restent et s'étendent...)